Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Accusation solos
Evènement / Journées du Patrimoine

Time scale 4h00
Publics
Adultes
Enfants / Ados
Famille
Admission
Free
Registration
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Hours
The : Sunday 17 September 2017 from 13h00 to 17h00

La composition d’Accusation solos, conçue et adaptée pour le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, est une réécriture de la pièce Accusations, dont des morceaux ont été décomposés et réassemblés. Signification, réflexion, accusation ou plainte. Réussir ou échouer, saisir des opportunités ou les transmettre, désirs non réalisés, chaque performeur/danseur choisit sa propre voie dans une quête de confrontation pour aller vers une meilleure version de lui-même.

La chorégraphe belge Ann Van den Broek travaille à la lisière de plusieurs disciplines. La danse, la performance, le chant, la musique, le design sonore, les textes et le film qui viennent se combiner pour créer une expérience unique et totale. Ann Van den Broek explore et étend les paramètres de la danse sur scène, mais aussi ceux du théâtre.

Des versions in situ de sa pièce emblématique The Black Piece, ont par exemple été réalisées dans des musées tels que la Barbican Art Gallery à Londres ou encore le musée MHKA d'Anvers, prouvant que la chorégraphe aime à relever les défis des espaces autres que scéniques. Avec le réalisateur Mike Figgis, elle a aussi réalisé une version cinématographique de sa pièce Co(te)lette.

En juin dernier, à l’occasion des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, a eu lieu la première d’Accusations qui sera réadaptée le 17 septembre 2017 au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris lors des Journées Européennes du Patrimoine.

 

 

WArd / waRD - Ann Van den Broek

Depuis 2000, Ann Van den Broek [Anvers (BE), 1970] a réalisé plus de vingt chorégraphies et un film avec sa société WArd/waRD. Son travail a été plusieurs fois récompensé pour Co(te)lette (2008) et The Black Piece (2015) par le prix de danse le plus prestigieux des Pays-Bas le Zwaan (Swan) et cette année, sa pièce Accusations fait partie des nominés.

Son film Co(te)lette a remporté plusieurs prix internationaux.

 

En 2010, Ann Van den Broek a reçu le prix Mousson, à l’initiative de Künstlerhaus Mousonturm à Francfort. En 2015, le livre sur son travail  protection/réalisation, a été publié et la réalisatrice Lisa Boerstra a réalisé un documentaire sur la chorégraphe : The Lady in Black.

Site: http://www.wardward.be/

Trisha Brown : In Plain site
Evènement / Journées du Patrimoine

Time scale 1h30
Publics
Adultes
Famille
Address
Musée d'Art moderne de la Ville de Paris : 11 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS // Palais Galliera - Musée de la Mode de la Ville de Paris: 10, Avenue Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris
Hours
The : Saturday 17 September 2016 from 15h00 to 16h30

// Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2016 //

 

Invitée pour la première fois en France en 1973 à l’initiative de la Sonnabend Gallery (New York) dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, la Trisha Brown Dance Company avait présenté certaines de ses pièces Early Works au Palais Galliera. Quarante-trois ans plus tard, le Palais Galliera – musée de la Mode de la Ville de Paris, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, le Théâtre National de Chaillot et la Fondation Cartier pour l’art contemporain se réunissent pour proposer un cycle inédit consacré à Trisha Brown. Du 17 au 19 septembre 2016, une sélection des pièces in situ du programme Trisha Brown: In Plain Site est présentée dans les quatre institutions culturelles : un parcours exceptionnel pour découvrir ou redécouvrir le répertoire de la chorégraphe américaine. Dans Trisha Brown: In Plain Site, les chorégraphies de Trisha Brown s’affranchissent des contraintes de la scène pour réinvestir des espaces inhabituels. La Trisha Brown Dance Company sélectionne des pièces du vaste répertoire de la chorégraphe et imagine ensuite un programme spécifique à chaque lieu, établissant une résonnance particulière entre l’architecture du bâtiment et les corps en mouvement. Dans la continuité des recherches menées par Trisha Brown depuis cinquante ans, Trisha Brown: In Plain Site réduit la distance entre les danseurs et le public qui est invité à multiplier les points de vue en déambulant dans des espaces inattendus.

 

GEOMETRY OF QUIET (2002)

A 15h au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris (Attention : jauge limitée). Reconstruction d'une pièce de répertoire.

Dans Geometry of Quiet, deuxième oeuvre de Trisha Brown sur la musique de Salvatore Sciarrino, sa chorégraphie rivalise avec la délicatesse angoissante de la musique en y mêlant sa propre intimité émotionnelle.

 

EARLY WORKS

A 15h45 dans le jardin du Palais Galliera - musée de la Mode de la Ville de Paris. Présentation de pièces des années 1960 / 1970, dont Figure eight.

Il y aura d’abord eu l’insoumission féconde des artistes nord-américains de la Judson Church. Lors des années 60 à 70, ils ont fait basculer toute une conception de l’art. Trisha Brown fait partie de cette communauté d’esprit qui trace de nouvelles voies à partir d’expérimentations menées hors des théâtres.

FIGURE EIGHT (1974) - Mise en espace : une rangée semblable à des hôtesses de l’air expliquant les mesures de sécurité dans un avion. Les yeux fermés. Le bras droit s’arque du flanc jusqu’au haut de la tête, puis dans l’autre sens, en marquant des mesures de plus en plus lentes, tandis que le bras gauche s’arque du flanc jusqu’au haut de la tête en marquant des mesures de plus en plus rapides.

 

INFOMATIONS : En raison des conditions météorologiques, la programmation est susceptible d'être modifiée entre le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris et le Palais Galliera.

 

SUITE DU PROGRAMME

  • Dimanche 18 septembre
    • Dans le jardin de la Fondation Cartier pour l'art contemporain : Man Walking Down the Side of a Building (Première en France) à 15h, 16h30 et 18h - accès avec le ticket d'entrée à l'exposition, dans la limite des places disponibles
    • Dans le grand foyer du Théâtre National de Chaillot : Accumulation + Group primary accumulation with movers de 16h30 à 17h30 - accès libre dans la limite des places disponibles.
  • Lundi 19 septembre à 20h : dans le jardin et les espaces d'exposition de la Fondation Cartier pour l’art contemporain : In Plain Site - réservation en ligne ou par téléphone.

 

 

Un événement organisé en partenariat avec...

 

    

 

 

Les journées européennes du patrimoine 2015
Animations, Evènement / Journées du Patrimoine

Time scale 1h00
Publics
Adultes
Enfants / Ados
Famille
Hours
The : Sunday 20 September 2015 from 14h30 to 15h30
Sunday 20 September 2015 from 16h00 to 17h00

©  Gobert

Les images flottantes

Performance contée de Patrick Corillon (Salle 2) : 60 minutes pour entrer dans le cadre.

L’histoire des Images Flottantes est née d’un souvenir qui remonte à mes douze ans. Un souvenir tellement fort que souvent je reste calé dedans. Dans une revue d’art ma mère avait déniché une petite annonce.
« Les ICONOCLASSES
Sortez du cadre !
Durant les vacances de Noël,
Offrez à votre enfant
Une semaine d’initiation aux images
Grâce aux chefs-d’œuvres de la peinture
De la collection du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.
Stage accessible à tous, à partir de 7 ans.
»

Extrait du texte Les Images Flottantes de Patrick Corillon.