Durée 2h00

Comme baignés dans la nature, enfants et adultes, grâce au wutao et au yoga, apprennent à percevoir l’énergie des nuances et des contrastes. Par la suite, en atelier, la création d’un mandala personnalisé et contemporain sera propice à redécouvrir les bienfaits méditatif du coloriage.
 

ADULTES

VISITES CONFÉRENCES EN LECTURE LABIALE pour les personnes sourdes et malentendantes
Sans réservation, Quel que soit le taux du handicap, accès aux expositions temporaires gratuit pour la personne concernée (munie d’une carte d’invalidité, d’une carte de priorité, d’une carte de stationnement pour personnes handicapées) et un accompagnateur. La visite pour la personne handicapée est à 5 € (gratuit pour un accompagnateur)

Le samedi 16 mai à 10h30 dans l’exposition La Passion selon Carol Rama
Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente, pour la première fois en France, une rétrospective de l’artiste italienne Carol Rama. Marginalisée par l’histoire de l’art  et par le mouvement féministe, l’œuvre de Carol Rama a traversé tous les mouvements d’avant-garde du XXe siècle (surréalisme, art concret, pop art, art povera, art brut…), tout en restant inclassable. La férocité de son travail, qui oscille entre l’abstraction et la figuration, invite à revisiter les courants artistiques officiels mais aussi les catégories établies.
L’exposition  La Passion selon Carol Rama révèle les multiples facettes du travail de cette artiste. La scénographie entend reprendre l’image d’une « anatomie » fragmentée, dans une lecture mi-chronologique, mi-thématique, la plus à même de dévoiler toute la complexité obsessionnelle de sa production.
Cette œuvre forme un corps hybride, où les sujets et les techniques ne font qu’un : de la bouche-aquarelle au pénis/sein-caoutchouc, en passant par l’œil-bricolage. Ces différentes séries, en apparence hétérogènes dans leurs thématiques et dans leurs matériaux, dessinent un ensemble cohérent autour de sujets tels que la folie, le fétichisme, l’ordure et le dévalué, le plaisir, l’animalité, la mort. 
Figure solitaire et excentrique, loin des collectifs et des modes, Carol Rama a cependant, tout au long de sa vie, fréquenté des artistes et des intellectuels tels que Carlo Mollino, Edoardo Sanguineti, Lea Vergine, Man Ray, Pier Paolo Pasolini ou Andy Warhol. Elle apparait aujourd’hui comme une artiste incontournable pour comprendre les mutations de la représentation du XXe siècle. Lion d’or à la Biennale de Venise en 2003 et à nouveau présenté dans l’édition 2013, son travail suscite aujourd’hui un grand  intérêt auprès des institutions, des historiens de l’art et des artistes.

Le samedi 13 juin à 10h30 dans l’exposition Markus Lüpertz Une Rétrospective
Le Musée d’art Moderne de la Ville de Paris présente du 24 Avril au 19 Juillet une rétrospective inédite de l’artiste allemand Markus Lüpertz (né en 1941 à Liberec).Rassemblant environ 140 œuvres emblématiques, l’exposition commence par ses  œuvres récentes puis remonte progressivement dans le temps, jusqu’à ses toutes premières créations. Elle retrace ainsi le parcours de près d’un demi-siècle d’engagement artistique pour renouveler les ressources expressives de la peinture et de la sculpture.
Artiste majeur de la scène artistique allemande dès les années soixante, Lüpertz s’émancipe de l’art abstrait prédominant, avec les «peintures dithyrambiques ». Renouant avec la figuration, il utilise un répertoire de motifs issus de différents registres, périodes et styles dont le rapprochement inattendu permet une pluralité de lectures. L’artiste associe dans ses œuvres déclinées en séries, des références à l’histoire de l’art, aux mythes antiques et à l’Histoire contemporaine. Il instaure, plus largement, un dialogue singulier entre la peinture et la sculpture, le figuratif et l’abstrait, le passé et le présent et revisite l’histoire de l’art moderne avec une grande liberté stylistique.
 

VISITE ORALE pour les personnes déficientes visuelles 
Cette visite conduite par une conférencière du musée vous fait découvrir par les mots l'univers de l'exposition.
Sans réservation, Quel que soit le taux du handicap, accès aux expositions temporaires gratuit pour la personne concernée (munie d’une carte d’invalidité, d’une carte de priorité, d’une carte de stationnement pour personnes handicapées) et un accompagnateur. La visite pour la personne handicapée est à 5 € (gratuit pour un accompagnateur)

Le samedi  30 mai à 10h30 dans l'exposition Markus Lüpertz Une Rétrospective
Le Musée d’art Moderne de la Ville de Paris présente du 24 Avril au 19 Juillet une rétrospective inédite de l’artiste allemand Markus Lüpertz (né en 1941 à Liberec).
Rassemblant environ 140 œuvres emblématiques, l’exposition commence par ses  œuvres récentes puis remonte progressivement dans le temps, jusqu’à ses toutes premières créations. Elle retrace ainsi le parcours de près d’un demi-siècle d’engagement artistique pour renouveler les ressources expressives de la peinture et de la sculpture.
Artiste majeur de la scène artistique allemande dès les années soixante, Lüpertz s’émancipe de l’art abstrait prédominant, avec les «peintures dithyrambiques ». Renouant avec la figuration, il utilise un répertoire de motifs issus de différents registres, périodes et styles dont le rapprochement inattendu permet une pluralité de lectures. L’artiste associe dans ses œuvres déclinées en séries, des références à l’histoire de l’art, aux mythes antiques et à l’Histoire contemporaine. Il instaure, plus largement, un dialogue singulier entre la peinture et la sculpture, le figuratif et l’abstrait, le passé et le présent et revisite l’histoire de l’art moderne avec une grande liberté stylistique.

Retrouvez le programme du mois Extra-ordinnaire, une occasion supplémentaire de favoriser la rencontre de tous les publics autour des expositions du musée.

Publics
Adultes
Non voyants et malvoyants
Sans réservation
Heures
Du : Jeudi 14 mai 2015
au : Dimanche 14 juin 2015
Le : Samedi 16 mai 2015 de 10h30 à 12h30
Mercredi 27 mai 2015 de 14h30 à 16h30
Samedi 30 mai 2015 de 10h30 à 12h30
Samedi 13 juin 2015 de 10h30 à 12h30