Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Nuit européenne des Musées | 2024 | Fêu & Kalthoum Événement / Nuit des musées

Time scale 3h15
Publics
Adultes
Enfants / Ados
Famille
Personnes à mobilité réduite
Admission
Entrée libre*
*dans la limite des places disponibles
Without reservation
Address
Salle Dufy - Niveau 5/4
Salle Matisse - Niveau 3
Hours
The : Saturday 18 May 2024 from 19h00 to 22h15

À l’occasion de la Nuit des Musées 2024, le chorégraphe franco-marocain Fouad Boussouf présente avec les danseuses et danseurs du Phare CCN du Havre Normandie des extraits de sa dernière création Fêu et de sa pièce Kalthoum (2020) dans les salles des collections permanentes du Musée d’Art moderne de Paris.

Sept danseuses vous propulsent dans l’énergie incandescente du feu, cet élément naturel incontrôlable face à La Danse d’Henri Matisse. En parallèle, deux interprètes accompagnés d’un oudiste vous transportent, au cœur de la Fée électricité de Raoul Dufy, dans une transe orientale intemporelle où chant, poésie, danse et musique s’unissent pour célébrer le temps présent.

Fêu - salle Matisse - 19h ; 20h15 ; 21h30
Dans cette nouvelle création, le chorégraphe Fouad Boussouf poursuit son exploration de l’énergie collective, de la communion, de la continuité d’un mouvement tribal, vibratoire que l’on retrouve dans sa pièce Näss que le MAM Paris a eu le plaisir d’accueillir en décembre 2020 dans la salle Dufy à l’occasion d’une production ARTE Concert / Blogothèque.

Kalthoum - salle Dufy - 19h30 ; 20h45 ; 22h
Hommage à la mythique chanteuse égyptienne Oum Kalthoum, cette pièce se déploie comme un hymne jubilatoire à l’amour dans tous ses états. Fouad Boussouf y orchestre une sorte de mariage idéal entre la danse orientale et la création contemporaine, la sensualité et le rythme, l’énergie du couple et la dynamique du groupe. En toile de fond, les textes d’Omar Khayyam, poète persan du XIème siècle dont Oum Kalthoum aimait chanter les vers, achèvent d’exprimer ce que les corps et la musique disent déjà si bien : la puissance de l’amour et la volupté du vivant.

 

Fouad Boussouf

De la danse, Fouad Boussouf dit qu’elle est élan. Un mot qui caractérise aussi son propre parcours, fait d’une curiosité toujours en alerte et d’un désir constant d’évasion. Arrivée en France à l’âge de sept ans, il découvre les codes d’un nouvel univers culturel et dès l’adolescence, s’initie au hip hop au son des cassettes de Prince ou de Michael Jackson. La danse devient le chemin d’une construction personnelle et d’une reconnaissance qui passe par le travail du corps.

Dès lors, le parcours de Fouad Boussouf s’écrit dans l’urgence d’un élan créatif sans cesse renouvelé. Hybride, sans souci d’étiquette, inscrite dans le présent, sa danse met le vocabulaire hip hop au service de ses différents projets. Au fil des années, il affirme une écriture basée sur la spontanéité du geste et sur un mouvement continu, qui jamais ne commence et jamais ne s’arrête. Mus par cette dynamique qui les déplace hors de leurs gestuelles habituelles, les interprètes génèrent au plateau une irrésistible énergie cyclique.

Chez ce « citoyen du monde », la création impose un rythme guidé par l’émotion, le goût du risque et l’envie permanente d’aller de l’avant.

Depuis le 1er janvier 2022 Fouad Boussouf est directeur du Phare Centre Chorégraphique Nationale Havre Normandie.

 

*Les expositions temporaires ne seront pas accessibles lors de la Nuit des Musées.