Pour toute cette génération, le « Do-It-Yourself » prévaut : le manque de moyens se faisant cruellement sentir, la matière première des artistes devient celle des créateurs actifs en temps de guerre??: objets trouvés ou de rebut, papier journal… Linder, elle, puise dans sa collection de revues des années quarante à aujourd’hui.

La technique du photomontage, d’une force expressive sans pareil, lui permet de créer des œuvres transgressives, engagées dans une action politique féministe. Elle rompt ainsi l’image idéale de la beauté de la femme en faisant le portrait sans concession de son aliénation.

Conçu en collaboration avec l’artiste, cet ouvrage, sous la forme d’un fanzine, revient sur la singularité de la démarche féministe de Linder Sterling.