A l’occasion des Journées européennes du patrimoine des 20 et 21 septembre de 10h à 18h, le musée vous invite à découvrir :

  • L’enrichissement exceptionnel des collections permanentes avec un tableau d’Otto Freundlich acquis grâce au mécénat et qualifié « œuvre d’intérêt patrimonial majeur » et un ensemble de dix tableaux grand format de Miklos Bokor (accès gratuit)
  • De nombreux ateliers ou visites pour tous, programme ici 
  • (gratuit, sur réservation 01 53 67 40 80 ou sur place dans la limite des places disponibles) 

Enrichissement exceptionnel des collections permanentes du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
À partir du 20 septembre, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris inaugure dans ses collections permanentes deux acquisitions exceptionnelles :

Composition d’Otto Freundlich, jalon essentiel de l’histoire de l’art, cette première toile abstraite d’Otto Freundlich (1878-1943) réalisée en 1911 à Paris est contemporaine des peintures fondatrices de l’abstraction de Kandinsky, Kupka ou Delaunay. Elle rejoint désormais les chefs-d’œuvre du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris  en dialoguant avec les œuvres fondatrices de la modernité de Picasso, Matisse et Léger.
Les collections du musée s’enrichissent également d’un important ensemble de dix tableaux de grand format de Miklos Bokor, peintes entre 1988 à 2009 (don de l’artiste), et d'une composition de 2009 (don François Ditesheim, galerie Ditesheim et Mafei, Neuchâtel).
L’entrée dans les collections permanentes de ces œuvres témoigne de l’exceptionnel dynamisme du musée en matière d’acquisitions. Depuis 2007, plus de 600 œuvres ont été reçues en don, notamment les grands ensembles d’Eugène Leroy, Etienne Martin, Bernard Buffet, Giorgio de Chirico, Francis Gruber, Bernard Dufour, Michael Werner, venant enrichir considérablement les collections du musée, riches désormais de plus de 10 000 œuvres. Le musée a pu également acquérir plus de 200 œuvres, grâce à une active politique de mécénat menée par la société des Amis du musée venant compléter le budget municipal qui lui est alloué.