Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Francisco TropaLe Poumon et le coeur

Artiste majeur de la scène portugaise, Francisco Tropa (1968, Lisbonne) est invité au Musée d’Art Moderne de Paris à présenter une exposition dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 organisée par l'Institut français.

La pratique de Francisco Tropa est essentiellement tournée vers la sculpture à laquelle l’image photographique ou filmique est souvent associée. S’y imbriquent des références à l’Antiquité, aux sciences et aux techniques ou encore à l’histoire de l’art. Ainsi s’élabore une œuvre à tiroir qui prend la forme d’une enquête visant à décortiquer l’acte de création. L’exposition Le Poumon et le cœur cherche à donner une forme aux principes créateurs qui définissent la vie, les rouages du monde et des êtres.

Une certaine étrangeté se dégage du travail de Francisco Tropa en recherche constante du point d’équilibre entre une pensée conceptuelle et des savoir-faire traditionnels. Initiée par Le Songe de Scipion et une vision antique du cosmos, l’exposition s’achève par un rêve. Celui du narrateur de Gradiva (1903), célèbre nouvelle de Wilhelm Jensen dont l’action se déroule dans la cité de Pompéi peu avant la tragique éruption du Vésuve. Le décor est planté, celui d’un paysage métaphysique et onirique qui invite à une traversée des mondes pour en cerner les forces. La pénombre crépusculaire et le rythme des mécaniques qui se répondent invitent à une expérience sensorielle. Placée au centre du parcours, l’installation Le Poumon et le cœur se déploie sur un principe de répétition et livre une réflexion sur l’extraordinaire fonctionnalité du corps humain. Installée à l’étage des collections permanentes, l’exposition dialogue avec les grands maîtres de la modernité qui firent de leur fascination pour la machine l’un des principes fondateurs de leur pratique.

Pensé comme une monographie resserrée, Le Poumon et le cœur se structure autour du mouvement et des temporalités qui constituent des réflexions récurrentes dans le travail de l’artiste et met en perspective la notion de cycles, la mécanique des corps terrestres et célestes, l’idée du tout.

L’exposition sera complétée d'une publication dirigée par l'artiste. Pensée comme un élément constitutif du projet, celle-ci témoignera du parcours et prendra la forme d’un livre d’artiste.

Cette exposition s'inscrit dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 et est soutenue par l'Institut français et la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France, qui l’a cofinancé dans le cadre du programme EXPOSITIONS GULBENKIAN pour soutenir l’art portugais au sein des institutions artistiques françaises.

 

Commissariat :
Jessica Castex, assistée de Margot Koutsomitis