Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Ethan Greenbaum

Ethan Greenbaum est un artiste américain né en 1979 à Tom’s River dans le New Jersey, qui vit et travaille à New-York. Son travail ne se réduit pas à un médium particulier mais il s’équilibre dans le croisement de la peinture et de la sculpture, des techniques photographiques et numériques. Plus particulièrement, sa pratique photographique mêle exploration urbaine et création numérique.

À partir du croisement de processus digitaux, picturaux et sculpturaux – photographies formées sous vide, impressions 3D… – il livre une reconfiguration de l’espace urbain et de sa perpétuelle mutation.

Prises au gré de ses promenades dans la ville, ses photographies privilégient des vues de chantiers en cours ou de lieux à l’abandon. Il modifie ensuite numériquement leur aspect, en accentuant la saturation et le contraste des couleurs. Ses photos sont imprimées sur un support (papier moulé, noyaux de mousse, formica..) dont la matière est ensuite en partie creusée, donnant à l’œuvre un aspect tactile et moulé, et transforment ainsi la perception que l’on peut en avoir de prime abord. L’artiste désigne par le terme « substrat » cette technique de transfert de couleur effectuée manuellement.

Par ce dialogue entre la matière et le support, l’artiste met en exergue les transformations de la ville, entre construction et altération irrémédiable, tout en figeant une image fugace de celle-ci.

Current s’inspire plus particulièrement du travail de Richard Artschwager, qui a lui-même développé dès les années soixante un langage unique à partir de matériaux divers (bois, formica, poils de nylon ou crin de cheval…) combinant l’artisanat et l’industrie. Le trompe-l’œil et le rapport au relief des œuvres d’Artschwager sont une source d’inspiration constante chez Ethan Greenbaum. Cette œuvre se caractérise par une certaine ambivalence et des procédés illusionnistes. Elle synthétise divers mediums et tient autant de la peinture que de la sculpture et de la photographie. La gamme chromatique réduite et austère se distingue de la plupart des productions de l’artiste qui affichent plutôt des couleurs franches et éclatantes, se rapprochant ainsi de la tonalité des tableaux de Peter Halley dont Greenbaum a été l’assistant.

Ici la façade en bois évoque une construction vernaculaire, bien que le motif provienne d’un bâtiment en chantier dans le quartier où réside l’artiste. Renforcée par l’image des volets clos, une atmosphère mélancolique se dégage de l’ensemble. 

Cette œuvre avait été sélectionnée, parmi 4 autres projets, pour être présentée en 2019 dans le cadre du partenariat entre le Musée d’Art moderne de Paris et l’association Paris Avant-Première. Le projet Paris Avant-Première, dont la première édition s’est tenue du 12 au 14 octobre 2018, rassemble une communauté de jeunes galeries et d’espaces indépendants à Paris, qui durant 3 jours ont ouvert leurs portes pour mettre en avant la nouvelle scène artistique parisienne et internationale.

Ethan Greenbaum est cofondateur et rédacteur en chef du site thehightlights.org, ses écrits sont parus dans divers magazines (Brooklyn Rail, Wax Magazine, BOMB …)

Il a été commissaire et co-commissaire de plusieurs expositions dans des lieux tels que The Surburban, Chicago ; Lyles & King, New York ; et Super Dakota, Bruxelles.

 

L’œuvre s’inscrit dans un ensemble de productions acquises ces dernières années par le musée, qui s’élaborent dans la transversalité des mediums et des domaines tels que le numérique, le domestique, l’industrie et les médias, qui témoignent de la circulation des images et d’un rapport ambigu à la matérialité. Current pourrait ainsi dialoguer avec des œuvres de David Douard, Oscar Tuazon ou encore Lucie Stahl, Alex Israël et Laurent Le Deunff.

Ethan Greenbaum  (1979)

Current, 2018

Impression directe sur substrat, acrylique sur bouleau sculpté

112 x 150 x 3 cm