Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

La Fée Electricité de Raoul Dufy

À partir du 30 septembre, le public pourra redécouvrir la richesse de la Fée Électricité grâce à de nouveaux outils numériques gratuits. Cette nouvelle expérience de la Fée Électricité sera plus immersive et permettra de comprendre réellement la portée scientifique et sociétale de l'œuvre de Dufy. Un colloque grand public qui se tiendra le 30 septembre réunira des spécialistes de la science et de l’histoire de l’art, pour dialoguer autour des liens entre ces deux disciplines.

Une expérience immersive unique

Véritable dialogue entre arts et sciences, ce projet est né d’un partenariat avec la Fédération des industries électriques, électroniques et de communication (FIEEC) et le Club Rodin, constitué d’experts scientifiques. Grâce à cette collaboration inédite avec le monde scientifique, le Musée d'Art Moderne souhaite faire redécouvrir au public la Fée Electricité, chef-d'œuvre de Raoul Dufy, sous des angles inexplorés jusqu’à présent, à travers sa dimension artistique, technologique, scientifique et sociétale.

Ce projet de médiation numérique bénéficie de la participation exceptionnelle d’Etienne Klein qui a produit plusieurs podcasts destinés à enrichir les contenus existants. (à venir)

Suivez Etienne Klein, célèbre physicien vulgarisateur, dans cette œuvre monumentale de Raoul Dufy.  

 

Une tablette, 3 parcours
Gratuit, disponible en français, en anglais

Le visiteur, grâce à une tablette mise à disposition gratuitement, pourra choisir entre trois parcours (artistique, scientifique et familial) d’une durée de 10 à 15 minutes chacun l’invitant à découvrir :
- L’histoire de l’œuvre, de son contexte de création aux différents éléments de sa composition à travers dix thématiques majeures centrales dans la réalisation et dans la compréhension de l’œuvre (Iris, la Fée Électricité, La Seine, Olympe et la centrale électrique...)
- La découverte de l’électricité et de 22 savants parmi les 108 représentés dans l’œuvre, qui grâce à leurs découvertes et leurs applications ont joué un rôle essentiel dans l’histoire de l’électricité et de la science.
- Un parcours plus ludique à découvrir en famille pour aborder la Fée Électricité avec plaisir et curiosité.

 

Un site dédié à la Fée Electricité

En parallèle, un site dédié à la Fée Électricité sera disponible en français, en anglais mais aussi en japonais.
Ce site proposera notamment :
- Une visite à 360° de la Fée Électricité, proposant à chacun de découvrir les moindres détails cachés dans l’œuvre.
- L’accès aux biographies complètes et à la description des inventions de 108 savants ainsi qu’à des explications artistiques et techniques.
- Un système de filtres pour personnaliser son expérience avec l’œuvre.

Le public aura accès à un savoir encyclopédique autour de l’œuvre, accessible au musée via smartphone grâce à un QR code mais aussi à travers le monde entier sur tout type d’écran. Ce projet fédère une communauté d'amateurs de la Fée Électricité à travers le monde.

Découvrir le site

Plus d'informations sur la Fée Électricité

Une des plus grandes peintures du monde

Exposée au cœur même du Musée d'Art Moderne de Paris, la Fée Électricité de Raoul Dufy est l’une des plus grandes peintures au monde. Cette composition colorée de 600 m2 et de 10 tonnes déploie l’histoire de l’électricité et de ses applications, depuis les premières observations jusqu’aux réalisations techniques les plus modernes. Elle a été commandée à l’artiste à l’occasion de l'Exposition universelle de 1937, pour le Pavillon de l'électricité. Raoul Dufy a utilisé pour cette œuvre un médium mis au point par le chimiste Jacques Maroger qui lui a permis une réalisation très rapide.

Cette réalisation en un temps record s'est accompagnée de nombreuses recherches documentaires et un travail soutenu. Offerte à la ville par la société Électricité de France, l'œuvre a été installée au Musée d'Art Moderne en 1964 dans un espace aménagé spécifiquement pour l’accueillir.

Cette œuvre monumentale qui peut se lire comme une partition de musique retranscrit l’inventivité de l’esprit humain dans toute sa richesse.
La partie supérieure de l’œuvre présente un paysage changeant dans lequel le peintre a disséminé des motifs liés au progrès comme des usines, un train, un paquebot, ou une fête du 14 juillet illuminée par des guirlandes électriques. La partie inférieure est consacrée à la représentation de 108 savants et inventeurs ayant contribué au développement de l’électricité, devenue primordiale dans notre vie quotidienne. Parmi eux : Newton, Volta, Watt, Ampère, Faraday, Siemens, Hertz, Edison...

Un travail de restauration colossal

Le projet de revalorisation a commencé avec la restauration de la Fée Électricité, qui s’est déroulée de juillet à octobre 2020. Une documentation photographique très précise a tout d’abord été réalisée grâce à un drone, permettant de prendre plus de 1000 clichés de cette œuvre de 10m de haut et 60m de long. Puis une dizaine de restaurateurs sont intervenus pour dépoussiérer l’œuvre et redonner de l’éclat aux couleurs des 250 panneaux.
 
Découvrez la vidéo sur la restauration

 

Regarder la Fée Électricité aujourd’hui

Les notions de progrès, de futur résonnent avec cette œuvre inscrite dans une période définie, celle de sa création et de la course à l’innovation technologique, mais qui invite éternellement le visiteur à renouveler son regard. L’œuvre de Raoul Dufy est en effet un véritable pont entre les technologies développées au fil des siècles (et de façon plus intense, au début du XXe) et notre époque actuelle, où l’effervescence technologique est perceptible chaque jour. Lire et relire les avancées scientifiques fondatrices nous éclairent sur l’évolution de notre société.

 

Un projet soutenu à 100%

Ce projet de médiation numérique, entièrement financé grâce à la mobilisation exceptionnelle de mécènes, reçoit notamment le soutien d’EDF, acteur historique qui a offert ce chef-d’œuvre au musée en 1954. Des ateliers autour de la Fée à destination du jeune public (enfants, adolescents) seront co-construits dans le cadre de ce partenariat.
Dès l’origine du projet, la FIEEC (Fédération des Industries Électriques,Électroniques et de Communication) et son Think-tank, le Club Rodin, ont contribué activement au contenu du dispositif par un important apport scientifique, tout en mobilisant leur réseau et leur générosité.
Autofinancé à 100 %, des particuliers, des entreprises et une fondation ont chacun participé, dans l’objectif commun de faire connaitre et vivre cette œuvre.

Mécènes : EDF, la Fondation Orange, Rexel, Nexans France, la FIEEC (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication), Prysmian group, Techdata, Legrand, DEL (La Distribution Électronique), CCI Eurolam, la Fondation de l’Académie des Technologies, la FFIE/FFB, ainsi que plusieurs particuliers.